Le Global University Employability Survey & Ranking

L’étude sur la performance des établissements d’enseignement supérieur en tête des palmarès universitaires les plus consultés par les recruteurs.
Source Trendence
 
6000 recruteurs, 22 pays, 80% de la population mondiale des étudiants, 6000 universités scannées, 150 universités classées.
 
Mieux accompagner nos clients dans leur politique de recrutement en dessinant année après année un panorama des évolutions du marché l’enseignement supérieur.

UNE ENQUÊTE INTERNATIONALE AUPRÈS DES RECRUTEURS ET UN CLASSEMENT
MONDIAL DES UNIVERSITÉS.

 

Seule enquête et classement mondial sur l’employabilité réalisée auprès des recruteurs, elle a été publiée dès sa première année en intégralité dans le International New York Times, et depuis 3 ans en exclusivité dans le Times Higher Education.

 

Depuis 2011 nous interrogeons plusieurs milliers de managers à travers le monde pour savoir ce qu’ils attendent des systèmes de formation, d’un point de vue opérationnel.

 

D’une année sur l’autre, notre étude ne produit pas un classement qui exprime des évolutions de valeur des universités, mais un palmarès de leur performance sur une question précise centrée sur l’employabilité des étudiants. La compétition pour recruter les talents et les exigences vis-à-vis des jeunes diplômés s'intensifiant dans tous les secteurs, l’addition des éditions successives permet de percevoir les évolutions du marché et de produire des outils de compréhension d’un système en mouvement.
 
Destinée au départ à améliorer la pertinence des conseils du cabinet aux directions des Ressources Humaines des grandes entreprises, l’enquête est devenue un outil utilisé tant par les recruteurs que les universités et les étudiants.
 

EDITION 2017: L'IMPACT DE LA TRANSFORMATION DIGITALE SUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

 

12 ETABLISSEMENTS FRANCAIS PRESENTS DANS LE GLOBAL UNIVERSITY EMPLOYABILITY RANKING DU TIMES HIGHER EDUCATION

  • L’enquête globale révèle le top 150 des établissements classés pour l’employabilité de leurs jeunes diplômés.

  • Les USA dominent le classement avec 35 institutions dans le classement et 7 d’entre-elles se retrouvent dans le top 10.

  • La France est bien placée avec 12 établissements dans le classement et 6 dans le top 50.

  • L'École Polytechnique est la première institution des institutions françaises classées et arrive à la 22ème place.

  • L’Edhec gagne 34 places en 2017 , c’ est la plus forte progression de tous les établissements d’enseignement supérieur français, et une des meilleures progressions du classement global.

  • De ces 12 établissements, seules 2 universités sont présentes dans le top 150.

 

Londres, 16t Novembre 2017: Times Higher Education publie aujourd’hui la septième édition annuelle du Global University Employability Ranking. La France place 12 établissements au total dans le classement et 3 dans le top 30. Ce chiffre a augmenté par rapport à l’édition précédente et le groupe de tête consolide ses positions entre le 22ème et la 41ème place.

 

Ce classement est issu d’une enquête plus large sur l’employablité et l’enseignement supérieur produite chaque année depuis 7 ans par le cabinet de conseil RH Emerging, et conduite par l’institut de sondage Trendence.

 

Cette enquête est menée auprès de 6000 recruteurs de grandes sociétés internationales *. Elle démontre que les Etats Unis sont leaders sur le sujet de l’employabilité des jeunes diplômés. Sept de ses universités sont dans le top 10, et 35 dans le classement global. Le California Institute of Technology arrive en tête avec Harvard University et Columbia University respectivement en 2de et 3ème position. La bonne réussite des établissements français montre que le système des “Grandes Ecoles” est assez performant sur le sujet de l’employabilité.

 

Laurent Dupasquier, Managing Partner chez Emerging déclare :

“Notre enquête sur l’employabilité enseigne que la transformation digitale influence les attentes actuelles des recruteurs envers leur système d’enseignement supérieur. C’ est probablement la raison pour laquelle nous avons assisté depuis 6 ans à une progresion notable des challengers et d’établissements de pays qui appuient l’acquisition des compétences de savoir-être professionnel, et développent l’employabilité des jeunes diplômés en se rapprochant des entreprises”.

 

Simon Baker, Data Editor Times Higher Education, déclare:  

“Au delà du top 10 du Global University Employability Ranking, et sa liste d’universités représentées qui nous est familière, il y a véritablement un brassage et une grande diversité de pays et de types d’établissements.

“Ceci démontre comment un focus sur les liens université-entreprise est bénéfique pour de nombreuses universités et nations,  et peut expliquer pourquoi des institutions de pays d’Europe continentale maintiennent leur position, ou progressent dans le classement, alors que d’autres comme le Royaume Uni doivent lutter .

“Cela pourrait impliquer que les changements politiques  dûs au Brexit au Royaume Uni et à l’élection de Donald Trump aux USA ont une influence sur la réputation de ces pays”.

Nos bureaux

57 rue de l'Abbé Groult 75015 Paris France

© 2017 par Les rénovateurs du Web

Créé avec  Wix.com